Notre groupage des domaines du SUD OUEST

Publié le par JOJO

DSC02270.JPG

COTES DE DURAS MOUTHES LE BIHAN

2008 Blanc Perette Les Noisetiers 32,00

2007 Blanc Sec 11,20

 

2006 Apprentis 21,00

2010 La Pie Colette 8,60

2008 Vieillefont 12,80

"Une discipline culturale au service de la nature"

Catherine et Jean-Marie Le Bihan

Sans connaissance préalable dans la viticulture, Catherine et Jean-Marie le Bihan créent leur domaine à la suite de reprises de petites exploitations viticoles. L'année 2000 est celle de leurs premiers vins.
Soucieux d'obtenir un raisin de qualité irréprochable, ils
concentrent leurs efforts sur la vigne. Ils s'imposent une
discipline culturale où ils bannissent tous produits chimiques
et privilégient des soins attentifs suivant la vigueur de la
vigne: labourage, enherbement...
Ils ont fait le choix de ne jouer que des rôles de surveillant et de dégustateur assidue lors de la vinification. Aucun additif est utilisé, sauf le soufre à dose parcimonieuse, ce qui explique parfois des fermentations d'une grande lenteur. 

www.mouthes-le-bihan.com

 

GASCOGNE DOMINIQUE ANDIRAN

2010 Blanc - Montis Regalis 9,00

2010 Blanc - Vin de Ru 6,90

2010 Rouge - Magnus 8,40

"Marcher à l’instinct et faire confiance à la vigne et aux raisins"

 

Dominique Andiran

Ancien moniteur de ski et de voile, c’est en passant les intersaisons à travailler la vigne au coté de son oncle que naît la vocation de Dominique.

En 1988, il décide de s’installer dans le Gers pour laisser libre court à sa passion et c’est finalement en 2001 que sortira son premier millésime en bouteille.

Sa philosophie ? marcher à l’instinct et faire confiance à la vigne et aux raisins. Le travail est le plus naturel et traditionnel possible. Avec la lune et la vigne comme alliées, il multiplie les vendanges dans le but de récolter des raisins très mûrs. Dans le chai, tandis que les blancs fermentent doucement, sous voile pour certains, les rouges sont oxygénés afin d’assouplir les tannins et d’augmenter l’extraction aromatique


JURANCON CAMIN LARREDYA - JM Grussaute 

2009 A Capceu Moelleux 25,00

2010 Part Davan Sec 15,00

Jean-Marc Grussaute

Ce n’est qu’en 1988, après des études de viticulture et oenologie, que Jean-Marc Grussaute arrive sur le vignoble familiale pour travailler avec sa mère ce qu’ils aiment à appeler « leur colline ».

Vigneron et acteur de son environnement, il est très sensibilisé à l’agriculture biologique par sa démarche de mise en valeur qualitative du terroir.

Sa ligne de conduite est stricte : le travail du sol se fait plus paysan, plus terrien et se concrétise par l’application de la méthode Hérody et la consultation du calendrier lunaire. La conduite de la vigne, elle, se fait plus « jardinière » avec la multiplication des passages manuels. Ses pratiques douces et patientes font leur preuve. Et aujourd’hui Jean-Marc affiche pleinement ses terroirs, en nommant ses cuvées du nom des parcelles qui leur ont donné leurs raisins. 

www.caminlarredya.fr

 

MADIRAN LABRANCHE-LAFFONT

2010 Pacherenc-du-Vich-Bihl - Sec 10,40

2009 Madiran  8,60

2009 Madiran Vieilles Vignes 14,60

"Lorsque travail rime avec passion…"

Christine Dupuy

C’est en 1993, à la sortie de l’école d’oenologie, que Christine Dupuy reprend les 6 ha de vignes familiales et devient alors la plus jeune viticultrice de l’appellation.

Adoptée et soutenue par la profession, elle abat un travail étonnant dès le début. Son objectif est simple, élaborer des vins de qualité et lutter contre cette mode de vins stéréotypés. 

La base c’est le terroir... Un terroir avec de l’argile, des galets qui permettent de garder la chaleur et une bonne exposition … et ensuite vient le travail du vigneron.

Elle baisse les rendements, adopte les fermentations malolactiques en fûts et s’essaie à la biodynamie sur 2 ha. Elle souhaite laisser s’exprimer au maximum le Tannat pour arriver à des vins typés riches en fruit, en couleur, des vins profonds à la structure charnue et savoureuse.

 

CAHORS MATTHIEU COSSE

2004 Le Petit Sid 12,30

2004 Le Sid 26,00

2004 Solis 8,40

"Des vins denses, équilibrés et aux tannins fins"

Mathieu Cosse

Matthieu est agenais d'origine, oenologue de formation et vigneron cadurcien depuis 1999 par goût pour ce vin noir et sa finesse. En janvier 2001, il exploite 24 ha et convertit très vite 9ha du vignoble situé sur la croupe sidérolithique du plateau en biodynamie d'où la cuvée « Le Sid ».
Le but : le moins d'interventions possibles sur le raisin et un travail tout en douceur afin d'obtenir un fruit très pur.
Une politique de rendement faible, des vendanges manuelles en maturité optimale, un tri sur la vigne, des extractions douces pour respecter la qualité du fruit et des élevages longs en barriques sont nécessaires pour une expression maximum, des vins denses, équilibrés et aux tannins fins.

 

 

FRONTON CHÂTEAU PLAISANCE

2009 Château Plaisance 7,40

 


 

2010 Grain de Folie 6,50

"La magie du terroir, la passion du vin ou comment la Négrette charme nos sens…"

Marc Penavayre

Cultivée depuis plusieurs générations, l’exploitation à été reprise et agrandie par Marc Penavayre en 1991, venant à la suite de Louis son père.

Non épargné au tout début par les recettes modernes de culture et de vinification, le domaine se recentre au début des années 2000 sur des techniques de culture douces. La recette est simple : un travail de la vigne au plus proche du terroirsans engrais ni désherbants, en privilégiant les produits naturels, la récolte d’une vendange très mure, très saine, triée, et des vinifications guidées par l’idée de « faire parler la terre », en levures indigènes.

Les vins ne sont ni collés, ni filtrés. Ils sont aujourd’hui de très beaux ambassadeurs du cépage Négrette, qui depuis près de deux mille ans fait leur charme et leur originalité incomparable.  

GAILLAC ROBERT PLAGEOLES

2009 Blanc - Ondenc 13,00

2009 Duras 12,20

2010 Mauzac Noir 9,50

2009 Prunelart 16,40

2009 Syrah   10,50

"A la redécouverte des cépages historiques de ce vignoble…"

Miryam et Bernard Plageoles

Propriété familiale depuis 1820, c’est avec son père Robert que Bernard travaille aujourd’hui les vignes.

Défenseurs du patrimoine ampélographique gaillacois, ils s’évertuent à faire redécouvrir les quatorze cépages oubliés ou perdus de cette appellation. Tous leurs vins issus des plus anciens cépages de Gaillac sont le fruit d’une recherche développée depuis plus de vingt ans. Le conservatoire leur a aussi permis de retrouver des techniques de vinification d’autrefois qu’ils appliquent notamment pour la cuvée « Mauzac Nature ».

Ils cultivent leur terre dans le plus grand respect de l’environnement et ont adopté une méthode naturelle qui tend à redonner la vie aux sols par l’apport d’oligoéléments.

 

www.vins-plageoles.com

 

Commenter cet article