Noël Dupasquier à Jongieux

Publié le par JOJO

Lundi 25 juillet 2011 18h00

 

DSC01859.JPGDSC01857.JPG

14 hectares

Perles d' aimavigne Brut : jacquėre chardonnay et altesse 10. 
Bouche très fruitée sur les fruits blancs. Produit très flatteur exubérant  en fruits blancs. Peu de complexité ni de race.

Jacquère 2009 : cuve élevage sur lie 1an en cuve et 6 mois en btes.
Nez très fruits mûr.  Grosse maturité. La bouche est grasse et veloutée. Cuvée  Surprenante dûe au millésime. En Finale légère pointe oxydative.

Chardonnay 2008 : moins d'équilibre, faiblesse du millésime, bouche dissociée. A la fois beaucoup de maturité et un amer en finale.

Altesse 2008 : on retrouve la bouche du chardonnays avec plus de minéralité en finale. L'expression du cépage ressort parfaitement. On retrouve le chardonnay. Plus à la vente.

Altesse 2009 : très mûre mais plus équilibrée. Un peu court a ce stade mérite d attendre un peu. Beau vin en devenir.

Marestel 2008 : idem 2008 précédent mais plus de complexité finale épicée. A laisser tranquille. Belle bouteille.

Marestel 2007 : trés belle matière dans le registre des 2008. Très intéressant.

Rosé 2009 : 80 % gamay et pinot : surprenant, avec beaucoup de gras, et un fruité intense. Le pinot apporte la structure et persistance. Beau rosé de table.

Gamay 2008 : arômes de fraises et fraises des bois. Gourmand en bouche, a servir a 14°. Bouche ronde et très fruits rouges acidulés, impression de douceur.

Pinot 2008 : idem gamay avec la finale plus griotte. Sensation identique en bouche.

Pinot 2007 : idem un peu plus d évolution. Vin en place mais pas trop attendre.

Mondeuse 2008 : un an de bouteille : vin un peu étrique. Le fruit ressort très bien mais peu de complexité. Finale un peu courte. A relativiser avec le millésime.

Mondeuse 2007 : vin plus repose et donc plus évolue, mais toujours peu complexe. Le cote très épice du cépage manque un peu.

Mondeuse 2006 : hyper flatteur et très mûr, une pure gourmandise.

DSC01860.JPGDSC01862.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article