lundi 30 : Morgon - Jean-Marc BURGAUD

Publié le par JOJO

Voici un résumé sommaire de ma dégustation de ce lundi :

 

Beaujolais : les vignes de thulon : fruits rouges acidulés (framboise). Nez croquant de fruits. Fraicheur aromatique. Bouche fraiche et saline. Structure plus marquée que 2009. Belle persistance sur la structure. Beaucoup plus complexe. Mise du 15 mars.
Hyper profond pour un village, sapide.

Régnié : mise du 15 mars. Nez papier mâché. Menez est tes frais, toujours sur les petits fruits acidulés. Vin plus garni et plein. Bouche plus ronde et moins fermée que le villages.
Bouche équilibrée. La finale est longue et fraiche et épicée. Tanins fins et élégants. 45 ho ha
1 seule parcelle 

Morgon charmes : mise du 8 mai.
Le nez est plus mûr, avec toujours la même sensation de fraîcheur, minéralité et terreux.
La bouche est également plus exhubérante, et a tendance a se ressérer.
Vin profond Et charmeur.
37ho hectares

Morgon py 1er mise : ça morgonne plus. Nez plus animal, la bouche est plus dure et complexe. Vin beaucoup plus profond avec un beau potentiel sur les 4 prochaines années.

Morgon cote de py : tire sur cuve béton seconde et dernière mise : très souple en bouche, beaucoup plus garni, bouche ronde final souple et équilibrée.
Épices .

Javernieres assemblé sur plusieurs barriques :  le bois marque légèrement , mais la bouche est soyeuse. Belle structure, vin profond. Un joli vin en devenir.

James : nez moins boisé. Très juteux, grosse matière finale saline. Très beau vin a suivre. Vin puissant et structuré.

Les grands cras : mise du 15 mars. Nez très fin, la bouche  est structurée, mais élégante, fruits murs et épicés. La finale été marquée sur un fruit exhubérant épicée. Impression de douceur.

Grands cars vv cuve émail soutire 2 mois : bouche lourde et vin fatigué

 

J'ai ramené Beaujolais Villages et Régnié. Je préfère attendre la seconde et dernière mise de PY.

Commenter cet article