Adrien Berlioz à Chignin

Publié le par JOJO

Mardi 26 juillet

Adrien Berlioz : 5 ha 30 ans
DSC01863.JPG
Chignin Jacquère 2010 : trés belle maturité au nez de fruits blancs. La bouche se révèle minérale et tendue avec une belle amertume en finale.Belle minéralité.

Chignin Bergeron : alluvion bas de coteaux : trés beau nez sur l équilibre fruit et acidité. Notes légèrement pétroles. Bouche grasse et riche, bel équilibre et beau vin de plaisir.

Chignon Bergeron cuvée Raipoumpou ( radis sauvage du midi):

 milieu de coteau terre rouge sur rocher trés peu de terre.

Le nez est plus minéral, bop plus précis, nez élégant et fin. La bouche est superbe, sur l équilibre, le cote minéral apporte unaus sion superbe avec du gras encore bien présent.

Chignon Bergeron Euphrasie : demi muits moitié acacia moitié chêne. Terroir de moraine, trés faible pente.
Au nez le bois est présent, en bouche également. Le vin est pourtant équilibré mais pas la tasse de thé.

Chignon Bergeron Grand Zeph : surnom du grand père : le nez est mûr, avec beaucoup plus de gras. En bouche grosse matière avec une légère note amande amère. Trés belle bouteille en devenir. A suivre et surtout a attendre.

Roussette de Savoie 2010 : superbe, trés belle bouteille. Minérale et fruitée et légèrement citroné.

Mondeuse cuvée Marie Clothilde 2010 : nez sur la pivoine, trés floral, la bouche est juteuse et fraiche, trés beau vin même sur des poissons. Finale légèrement épicée. Macération longue et foulage.

Persan la Persanne 2010 : nez de gamay, panier de fruits rouges. La bouche est croquante, trés gros canon. Trés minéral et épice en finale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article